canyon


canyon

canyon [ kanjɔ̃; kanjɔn ] ou cañon [ kaɲɔn ] n. m.
cagnon 1856; esp. du Mexique cañon, augment. de caño « tube »; cf. canne
Gorge très profonde creusée par un cours d'eau dans une chaîne de montagnes. Le Grand Canyon du Colorado. Océanogr. Longue et profonde dépression sous-marine.

cañon ou canyon nom masculin (espagnol cañon, peut-être du latin callis, sentier) Vallée profonde creusée par un cours d'eau dans un massif calcaire. Vallée encaissée, plus ou moins étroite, sinueuse et ramifiée, entaillant la marge continentale concentrant le transit sédimentaire vers les cuvettes océaniques.

cañon ou canyon
n. m. GEOGR Gorge profonde creusée par un cours d'eau en terrain calcaire. Les cañons du Colorado.
————————
canyon
n. m. V. cañon.

⇒CAÑON, CANYON, CANON4, subst. masc.
Vallée creusée par un cours d'eau et caractérisée par son étroitesse, sa profondeur et l'abrupt de ses parois rocheuses. Le Grand Cañon. Synon. usuel gorge. Les célèbres canyons du Colorado (A. DE LAPPARENT, Abrégé de géol., 1886, p. 29). Hautes falaises percées d'interminables canons au bout desquels brille une mer toute mauve (V. LARBAUD, Enfantines, 1918, p. 135) :
Entre autres sites, un étroit cañon, tout planté de chênes verts et qui allait se rétrécissant sur cent à cent cinquante pas entre les dentelles d'une roche rouge qui se déchirait finalement pour donner par une fissure sur la mer (...) m'attirait particulièrement...
CENDRARS, L'Homme foudroyé, 1945, p. 100.
Rem. Mentionné ds Ac. 1932 sous canon1.
Prononc. et Orth. :[]. Lar. 19e, Lar. 20e : cagnon qui renvoie à cañon écrit à l'esp. avec n surmonté d'1 tilde représentant []. LITTRÉ : canon (transcrit ka-non; on = ); pour cette forme cf. aussi LARBAUD, Loc. cit.; T'SERSTEVENS, L'Itinéraire espagnol, 1933, p. 84; VIDAL DE LA BLACHE, Tabl. de la géogr. de la France, 1908, p. 340 et 355. Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr. : canyon et cañon. Ds Lar. encyclop. et QUILLET 1965 canyon est simple vedette de renvoi à canõn. Pt ROB. : uniquement cañon. Étymol. et Hist. 1. 1877 géogr. canon (Journal de Genève, 12 juillet ds LITTRÉ Suppl. : canon de l'Oiseau-Blanc [État de l'Orégon]); 1890 cagnon (Lar. 19e Suppl.); 1899 canõn (Nouv. Lar. ill.); 2. 1886 canyon, supra. Empr. à l'esp. cañon (dep. 1834 d'apr. COR.), d'abord attesté sous la forme callón (1560-75, ibid.), ce qui conduit Corominas à voir dans ce mot, plutôt qu'un dér. augmentatif de caña « tube, roseau » (FEW t. 2, 1, s.v. canna, BL.-W.5, DAUZAT 1973), un dér. de calle « route », proprement « chemin étroit », du lat. callis « sentier ». La graphie 2 est due à l'anglo-amér. canyon (dep. 1861 ds NED).
STAT. — Canon1, 2, 3 et 4. Fréq. abs. littér. :3 428. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 4 559, b) 6 501; XXe s. : a) 4 474, b) 4 513.

cañon [kanjɔ̃] ou canyon [kanjɔ̃; kanjɔn] n. m.
ÉTYM. 1883, in Höfler; cagnon, 1856, dans une traduction; canon, 1877, Littré, Suppl.; canyon, 1886; esp. du Mexique cañón « tube, tuyau », par l'anglais.
Géogr. Gorge ou ravin étroit, profond, sinueux, creusé par un cours d'eau dans une chaîne de montagnes. || Les cañons du Colorado. || Le Grand Cañon.
0 Leur séparation ou « dissection » par des vallées, très profondes eu égard à leur largeur, et encaissées entre remparts abrupts ou même verticaux : les cañons (cagnons ou canyons), mot espagnol signifiant : tuyau, tube, canal et que les Américains appliquent à toutes les vallées de ce genre.
Édouard-Alfred Martel, les Causses majeurs, 1, p. 5.
(1949, in Höfler). Océanographie. Longue dépression sous-marine formant une vallée à versants escarpés.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • canyon up —    canyon …   Vocabulario Vaquero

  • Canyon — Saltar a navegación, búsqueda Canyon es el nombre de una serie de siete satélites de reconocimiento de la Fuerza Aérea de Estados Unidos. Fueron los primeros grandes satélites espía de los Estados Unidos y todos fueron lanzados desde Cabo… …   Wikipedia Español

  • Canyon — Canyon, TX U.S. city in Texas Population (2000): 12875 Housing Units (2000): 5091 Land area (2000): 4.951991 sq. miles (12.825598 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 4.951991 sq. miles (12.825598 sq …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Canyon, TX — U.S. city in Texas Population (2000): 12875 Housing Units (2000): 5091 Land area (2000): 4.951991 sq. miles (12.825598 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 4.951991 sq. miles (12.825598 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • canyon — /ˈkɛnjon, ingl. ˈkænjən/ s. m. inv. cañón (sp.), valle, forra, gola, canalone. SFUMATURE canyon gola forra Canyon è una parola inglese che designa in maniera specifica una valle tipica dell America settentrionale, originata dall erosione fluviale …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Canyon — Can yon, n. The English form of the Spanish word {Ca[ n]on}. [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • canyon — / kænjən/, it. / kɛnjon/ s. ingl. [adattam. angloamer. dello sp. cañón ], usato in ital. al masch. (geogr.) [vallata molto profonda a forma di corridoio, incisa da un fiume in un tavolato, con pareti strapiombanti] ▶◀ Ⓖ (tosc.) botro, forra, gola …   Enciclopedia Italiana

  • canyon — (n.) 1834, from Mex.Sp. cañon, extended sense of Sp. cañon a pipe, tube, gorge, from cano a tube, from L. canna reed (see CANE (Cf. cane)). But earlier spelling callon (1560s) might suggest a source in calle street …   Etymology dictionary

  • canyon — [n] gulf in mountain area coulee, glen, gorge, gulch, gully, ravine, valley; concepts 509,513 Ant. mountain …   New thesaurus

  • canyon — ► NOUN ▪ a deep gorge, especially one with a river flowing through it. ORIGIN Spanish cañón tube , from Latin canna cane …   English terms dictionary